Première journée en Bolivie à La Paz

,
Première journée en Bolivie à La Paz

Après environ 12 h de vol, et avec un décalage horaire de 4 heures, j’étais vraiment fatiguée mais trop impatiente d’atterrir. À la descente de l’avion, j’attends au moins 1h30 avant de récupérer mes valises car l’avion qui contenait mes bagages était en retard.

Et la prochaine étape s’avérait difficile car je ne parlais pas un mot d’Espagnol et il fallait que je trouve un taxi afin de me déposer à l’hôtel de La Paz. Mais j’ai énormément de chance car un taxi était garé juste devant l’aéroport. Le chauffeur prit mes valises, et les mit sur le toit et les attacha avec un simple bout de ficelle qui avait l’air déjà bien usée.

Dans la voiture, j’avais extrêmement chaud, une soif absurde et un mal de tête épouvantable ; ça devait certainement être à cause de l’altitude car La Paz est la plus haute ville en altitude du monde. Sur le chemin, je me souciais énormément de mes valises qui se trouvaient sur le toit, j’espérais qu’elles ne tombent pas. Il faut avouer que les taxis de Bolivie ne sont pas aussi confortables que les taxis Français !

Après dix minutes de route, je suis enfin arrivée à l’hôtel, j’étais véritablement surprise car je ne m’attendais pas du tout à un hôtel aussi joli. Il se situait juste en face de la mer, l’extérieur était vraiment magnifique. Il fallait espérer que l’intérieur le soit aussi.

Au moment où je rentrais dans l’hôtel, j’étais stupéfaite de la beauté des lieux, à ce moment, j’étais vraiment ravie du choix de l’hôtel que j’avais fait, malgré les commentaires négatifs que j’avais pu lire sur un site internet à propos de l’hôtel.

Voici une photo de l’entrée de mon hôtel qui est l’hôtel La Paz et que je trouve extrêmement charmante.audrey hotel

L’homme de l’accueil me conduisit jusqu’à ma chambre. Et de ma fenêtre j’ai une vue surprenante et vraiment magnifique sur la mer.

Il fallait que je défasse les affaires de ma valise, mais avant ça, avec la chaleur qu’il faisait, je préférais allez prendre un verre au bar de l’hôtel là où on faisait de très très bons cocktails.

Après avoir pris un verre, je remontai dans ma chambre là où la fatigue me prit et je m’endormit.

Compétences

Posté le

février 25, 2015

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *