Il m’a embrassée. Ça y est. Je ne pourrais décrire la sensation qui m’a traversée le corps à cet instant. Il est si doux avec moi. Toutes ces attentions qu’il me porte me font l’aimer un peu plus chaque jour. C’est un bon garçon, ni trop collant, ni trop distant, il arrive à prendre soin de moi, tout en étant dans ses propres pensées. Je ne pensais d’ailleurs jamais tomber amoureuse de celui à qui je suis venue en aide il y a quelques mois. Aujourd’hui je suis heureuse à ses côtés, on agit comme des vrais gamins quand on est tous les deux, et c’est ça qui me plaît. On ne se prend pas la tête, on profite des moments passés ensemble.

  D’ailleurs je l’ai aperçu aujourd’hui, il accompagnait Sophie au lycée, comme prévu. Elle avait l’air stressée. Will lui m’a regardée, me transmettant toute sa joie à travers son regard et son sourire. Ils ont ensuite passé la grille de l’établissement, ne me lassant que pour seule image le sourire de Will qui repassait en boucle dans ma tête. La journée a été banale, j’ai été en cours moi aussi. A 17h, je me suis précipitée devant le lycée de Sophie, ils sont arrivés quelques minutes après. On a parlé tous les trois, avant de la laisser rejoindre sa maison. Après ça, Will et moi nous sommes allés dans une forêt pas très loin de chez nous. Je l’adore cette forêt. C’est notre endroit secret. Si on progresse un peu dans celle-ci, on peut apercevoir une fontaine, le paysage est vraiment magnifique. Et, juste à côté, il y a une petite cabane que nous avons construite il y a peu de temps. On vient souvent ici après les cours, histoire de passer du temps ensemble et de se changer les idées. Nous sommes restés un peu plus d’une heure allongés sur l’herbe qui se rafraîchissait au fur et à mesure que la nuit tombait. En rentrant chez nous, nous nous sommes dit au revoir, ou plutôt  »à demain ». Mais le soir même, nous avons passés au moins 3 heures sur le toit de ma maison. Il était venu frapper à ma fenêtre en pleine nuit, sous prétexte qu’il n’arrivait pas à dormir. Je suis alors sortie, à peine réveillée, et j’ai vite été éblouie par la lampe torche qu’il tenait dans sa main. Il a fait froid cette nuit là. C’était un bon prétexte pour me blottir dans ses bras ! Il jouait avec mes cheveux, ce qui a bien failli m’endormir. J’ai alors préféré rentrer chez moi pour finir ma courte nuit de sommeil. Will lui, n’a apparemment pas voulu dormir, il m’a bombardée de messages toute la nuit, ce qui, je dois l’avouer, m’a fait plaisir en me réveillant. Je l’ai retrouvé devant chez lui comme chaque matin, puis nous sommes partis en direction du Lycée. J’ai peur de m’emballer en disant que la vie est devenue absolument parfaite, mais je le pense vraiment.Will n’est pas encore tout à fait sorti de ses histoires mais je pense qu’il s’en sortira très bientôt et qu’il sera enfin heureux et le tout avec moi je l’espère.

Compétences

Posté le

janvier 13, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *