New-York, New-York !

En sortant de l’immense immeuble situé dans l’Upper East Side où habite la grand-mère d’Amy et Matt, Caroline, la neige tombe sur mon visage. Je suis arrivée il y a 5 jours et cela fait 5 jours qu’il neige. Heureusement que j’adore ça !

Vicoire Lambert New-York1 Upper east Side

Quand je suis partie, Amy m’a dit qu’elle avait appelé sa mamie pour qu’elle me prépare une chambre dans son immense appartement. Et en arrivant à l’aéroport, son chauffeur m’attendait, tenant une pancarte avec mon nom inscrit dessus. Il m’emmena à la résidence. Une fois ma stupeur passée, Caroline arriva et m’embrassa. Elle était visiblement contente de rencontrer une amie de ses petits-enfants. Quoi qu’il en soit, elle me montra ma chambre, ou plutôt ma suite vu que la pièce comprenait une salle de bain, un mini salon et une chambre. J’ai installé mes affaires, et je me suis couchée, morte de fatigue à cause du décalage horaire. Les jours suivants, j’ai dû rester dans mon lit. Je pense que j’avais attrapé un mauvais rhume ou un truc dans le genre…

Bref nous sommes le 31 Décembre, c’est la première fois que je sors, et les rues sont bondées ! Visiter l’Empire State Building ce jour là est peut être un peu fou, mais c’est ça ou rien. En avant !

Finalement le chemin le plus court fait passer par la 5ème Avenue, après tout, autant faire un peu de shopping pour ce soir. Caroline m’a donné de l’argent pour m’acheter une robe. Quand elle a vu l’état de ma garde-robe, elle a faillit avoir une crise cardiaque… Elle donne quand même de l’argent a des personnes qu’elle ne connait pas vraiment. Elle m’a même invité a une réception qu’elle donne ce soir pour le Nouvel An. Elle veut apparemment me « présenter quelqu’un ». Tout ça pour dire qu’elle m’avait réservé une place chez Dior pour que je puisse essayer des robes de soirée.

Après avoir choisi LA robe, je suis partie en direction de l’Empire State Building. C’est fou comme ce bâtiment est immense ! En faite quand on arrive en haut, on comprend pourquoi New-York est appelé « Big Apple ».

Vicoire Lambert New-York2 Empire St

Vicoire Lambert New-York3

Je suis donc rentrée afin de voir si Caroline n’avait pas besoin d’aide pour préparer la soirée. Apparemment non, car elle m’a expressément demandé d’aller m’habiller ! Après une heure de préparation, j’arrive enfin à un résultat convenable. Il est 19H30 et les invités commencent à arriver. Je suis postée dans le salon, telle une plante verte vêtue d’une robe à 1700 $ soit environ 1500 €. D’habitude quand je suis seule, j’arrive toujours à m’occuper, mais là c’était plus compliqué. De toute façon je ne peux pas sortir mon téléphone à ce genre de soirée… Bref, je fini par trouver une barrette dans mes cheveux et je m’amuse à l’enlever puis à la remettre, quand quelqu’un me passe une main dans le dos. Caroline est là avec un vieux Monsieur, son nouveau fiancé, qui n’était ni plus ni moins que le PDG d’une grande maison d’édition. J’avais parlé a Caroline de mes projets d’écrire un livre. J’adore les histoires romantiques, et j’étais plutôt bonne en cours d’écriture au lycée. Je sais que créer des nouvelles et faire un roman n’est pas tout à fait la même chose, mais je commence a discuter avec John. Il est super intéressant, et il me donne des conseils pour mon « futur chef-d’œuvre ». Il dit que j’ai du talent. J’aimerai le croire.

La soirée passe doucement, les musiciens jouent et les serveurs passent entre les groupes d’invités. Je m’ennuie un peu, personne ou pas grand monde ose me parler. Soudain, un jeune couple d’environ mon âge arrive. Je ne les reconnais pas tout de suite, mais après un regard insistant, je m’aperçois que ce « jeune couple » n’en est en fait pas un, car c’est Amy et Matt ! Qu’est-ce qu’ils font là ? Je croyais qu’ils avaient une fête à Londres et qu’ils ne pouvaient pas venir ! Je me précipite sur eux, ils sont en train de saluer leur grand-mère.

« – Hey mais c’est pas vrai ! Qu’est-ce que vous faites là ? Je m’exclame en tapant sur l’épaule d’Amy.

– On a plus le droit de venir voir notre mamie préférée ? Répond Matt en se retournant.

– Si bien sûr, mais je suis surprise, je ne savais pas que vous veniez.. »

Caroline chuchote quelque chose à Amy tandis que je continue de parler avec Matt. Après quelques instant, Caroline nous dit qu’elle doit aller s’occuper de ses invités, et nous laisse seuls.

« – Bon, vous en avez pas en peu marre de rester avec le groupe du troisième âge ? Demande Amy.

– Ouais allez, on va se promener. S’exclame Matt.

– Mais on va pas planter votre grand-mère comme ça ?

– Bah si, tu sais elle est occupée là, et c’est même elle qui l’a proposé…

– Je prends juste mon manteau et on y va ! »

En montant dans la voiture ( avec chauffeur ) je ne savais même pas où on allait, mais je viens de descendre, et on est à Times Square, où la foule est légèrement oppressante.

Vicoire Lambert New-York4 Time Square

Le concert est génial, il est bientôt minuit, et la foule est impatiente. Il est minuit, on s’embrasse avec Amy et Matt et on se souhaite de passer une très bonne année. On veut ensuite reprendre la voiture pour finir la nuit chez un ami de Matt qui organise une fête, mais c’est assez compliqué. L’envergure de la foule est très importante, et on peine à se deplacer. Après 1 heure à slalomer à travers la foule, on arrive enfin à la voiture. La fête est géniale, et on passe tous une très bonne soirée.

Je me réveille sur le canapé du salon couchée à coté de Matt. Amy est recroquevillée dans un fauteuil et la télé est encore allumée. On porte encore nos vêtements d’hier, et à la pendule il est 16 heures. Je réveille Matt puis Amy, et on découvre un mot sur la table basse. Il est de Caroline.

Elle nous dit qu’elle est partie se balader avec John, et qu’elle rentrera tard ce soir. Je décide de préparer des petits trucs à manger pendant que Matt et Amy prennent une douche. Après avoir mangé un mélange des restes de la soirée d’hier, et après une bonne douche, on décide d’aller s’aérer, et de faire une balade à Central Park.

Vicoire Lambert New-York5 Central Park

Il a encore neigé aujourd’hui, et tout dans le parc est blanc. Il n’y a pratiquement que nous, comme si New-York tout entier nous appartenait. On en profite et on décide de faire une bataille de boule de neige. Matt en glisse une dans mon dos, et fait ensuite de même pour sa sœur. On décide de se venger, et de le faire tomber par terre. On est a deux sur lui et il ne peut pas se relever, Amy qui part au quart de tour, décide que ce n’est pas assez et lui écrase une boule de neige sur le visage. On roule toutes deux sur le côté morte de rire. Matt ne bouge plus, je le signale à Amy et on se rapproche de lui, quand il se relève et nous chatouille. Ce qui dégénère par une bataille de guili-guili. On devrait rentrer maintenant, mais je propose d’aller sur le pont de Brooklyn. Il recommence à neiger, et ça fera de jolies photos ! On part donc pour notre expédition à travers le blizzard.

Vicoire Lambert New-York6 Pont Brooklyn

Après avoir traversé le pont on décide cette fois d’un commun accord de renter, parce qu’on se gèle ! La neige a commencé a forcer, et Matt qui est sur son téléphone nous annonce qu’une tempête de neige est prévue pour cette nuit. Une fois arrivés dans le confort et la chaleur de l’appartement on se fait des pizzas que l’on mange devant la télé. Caroline n’est pas rentrée. On commence à s’inquiéter, quand elle envoie un message sur le téléphone de son petit-fils, lui disant qu’elle restait chez John jusqu’à demain, car les routes commençaient à être bloquées. Rassurés, nous avons regardés un autre film, et sommes allés nous coucher.

Ce matin en me levant je découvre que toute la ville est complètement paralysée sous la tonne de neige qui est tombée cette nuit. Les chasses-neiges ni font plus rien. On devait visiter la Statue de la Liberté aujourd’hui, mais je crois bien que c’est raté. Les autres ne sont pas réveillés, alors je déjeune toute seule tout en regardant le guide de la Statue de la Liberté.

Vicoire Lambert New-York7 Statue de la Liberté

Une fois mon déjeuné terminé, je débarrasse et décide d’appeler ma famille pour leur dire que je ne suis pas encore totalement congelée sous toute cette neige !

Chose faite, je retourne dans le salon et je vois que les autres sont levés .

« – Bah alors les marmottes c’est pas trop tôt ! Il est onze heures ! Je m’exclame.

– On a plus le droit de dormir jusqu’à l’heure que l’on veut maintenant ?! Grogne Matt.

– Oh on s’est levé du pied gauche ce matin ! Tiens bois ton café et arrête d’être désagréable ! »Lui dis-je en lui tendant sa tasse.

Amy elle, était tranquillement assise au comptoir de la cuisine et nous regardait nous « battre ». Je savais à sa tête qu’elle avait une idée.

« – Dites-moi, vous ne voulez pas aller au Central Perk prendre un autre café ? Propose Amy

– Si, mais il n’est pas fermé ? Je demande.

– Ne t’inquiète pas pour ça. Alors oui ou non ? »

– Hum oui absolument ! »

Matt pour toute réponse émet encore un grognement.

On adore tous Friends, et pas plus tard que l’autre jour, on a regardé la rediffusion des épisodes.

Nous sommes donc sorti avec nos doudounes, nos grosses écharpes, nos bonnets et nos gants. On se serait cru en Sibérie !

Vicoire Lambert New-York8 Central Perk bon

Les routes sont dégagées et nous prenons la Porsche (la seule voiture restante) et faisons le trajet jusque au café. Quand nous descendons, le Central Perk est fermé. Amy s’approche de la porte et la déverrouille. Comment elle a la clé ?

« – Avant que tu te poses des questions, j’ai eu la clé par un ami qui bosse à la Warner ! » Dit-elle amusée.

Amy nous fait donc 3 cafés et nous nous asseyons sur le canapé. Celui où Joey, Ross, Monica, Chandler, Rachel et Phoebe se sont assis !

Ça fait un moment que j’ai envie de leur proposer quelque chose, mais je n’ai jamais trouvé le moment. Je me lance !

« – Hum vous savez que je fais un voyage et toute seule c’est beaucoup moins marrant qu’avec vous, donc je me demandais si vous voudriez m’accompagner ?

Ils paraissent étonnés. Ils se regardent et je vois qu’ils hésitent.

– Moi je ne suis pas contre, j’ai pris une année sabbatique avant de commencer la fac l’année prochaine. Répond Amy.

– Et moi je suis carrément pour ! Je peux gérer mon affaire de mon ordinateur. Peut importe où je suis !

Je suis pleine de gratitude pour eux ! Je ne vais plus être seule. Je sais qu’au début c’était le but, mais la solitude n’est pas pour moi. Il ne nous reste plus qu’à choisir où nous partons, et l’aventure sera à nous !

Compétences

Posté le

mars 24, 2015

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *