Lettre n°5

24Ème jour de Etric.

Bonjour cher terrien!

Aujourd’hui nous allons animer une comédie. Cette comédie n’est pas des plus joyeuse, elle vous rendra sûrement mélancolique, c’est tout à fait normal, je présume.

Notre acteur principal s’appellera «La planète bleue».

Je vous la présenterai sous forme de film.

Il y aura des quiproquos, du tragique, du pathétique, et bien plus encore.

Je vous souhaite un bon visionnage à tous!

Et-

Une fois de plus, réagissez!

La Terre, autrement appelée «La planète bleue» a été créée il y a 4,54 milliards d’années environs. Son rayon moyen mesure près de 459 024 231lbs. La vie sur Terre est apparue approximativement 1 milliard d’années après sa création. Notre histoire débute en l’an 2016. A cette époque, l’Homme, mammifère bipède ayant la possibilité d’utiliser ses membres antérieurs et se tenant debout sur ses membres postérieurs, s’était déjà largement développé sur l’ensemble de la planète. Cet ‘Homme’ a répandu sur Terre un air malsain, pollué, rongé à cause de son activité. Il a sur-exploité la Terre, il a puisé dans ses plus profondes ressources, il a tué ses enfants.

Maintenant, les choses vont changer, la Terre va se rebeller.

La Terre va tuer.

L’Homme, ne regardant que son nombril, considère tout autre forme de vie comme inférieure à la sienne. Peut être est il temps de remettre cet animal à sa place, peut être est il temps de l’écraser comme un vulgaire insecte, après tout, s’en es t-il privé durant toutes ces années d’existence? Non. Il faut peut être tuer le mal à la racine. L’Homme n’est qu’un virus qui s’est bien trop développé. L’Homme n’a rien de particulier, rien d’extraordinaire, du moins à son niveau physique. Il ne peut pas courir vite, il ne peut pas sauter haut, il n’a pas de griffes, de crocs, ou bien de poison pour se défendre, il ne peut pas s’accrocher et s’agripper correctement non plus, alors qu’a t-il de particulier? Il sait utiliser ses mains et son cerveau. Toutefois, il les utilise pour tuer, pour espionner ses frères, et pour détruire celle qui l’a créé. C’est horrible non? C’est la triste réalité, toutefois.

Notre acteur principal, la Terre, va fortement se faire influencer par ce sombre personnage. Elle va se faire dérégler, blesser, et trahir par celui-ci. Un compagnon de route dévastateur, n’est ce pas ? Depuis la nuit des temps, tout allait bien pour notre héroïne la Terre, elle s’occupait magnifiquement bien de chacun de ses enfants, même si la triste réalité l’a frappée souvent: Certains devaient mourir. Ils n’avaient pas le choix. C’est ce qu’on appelle la Vie, elle est cruelle, mais elle est omniprésente sur Terre. La loi du plus fort était une loi qu’elle avait installée et qu’elle ne renierait jamais, au plus grand désarroi de ses enfants, mais la Terre était un mère stricte et indulgente. Elle ferait tout pour protéger ses enfants. Même si elle devait en venir à tuer sa propre progéniture, et à semer le chaos, quitte à se mettre en danger.

Un jour, un beau matin de 2089 -ou du moins à peu prés-, un événement singulier s’est produit.

Notre héros a commencé à imploser. Sa température a brutalement grimpé en flèche, et cela depuis son noyau, ce qui a empêché toute créature vivante de se protéger de cette chaleur. Chaque minute la densité de l’air augmentait, en effet elle prenait environ 2°C par minute, ce qui a rapidement rendu la respiration naturelle impossible. Beaucoup d’animaux ont alors péri en l’espace de seulement quelques heures. Grâce à des machines, l’Homme à réussi à se maintenir en vie mais… à cause de la température qui commençait à bien trop monter, les cultures ont brûlé, les boites de conserves et tout autre emballage ont fondu, la peau des hommes a commencé à brûler, l’eau à commencé à s’évaporer, la Terre a commencé à se fissurer et de violentes secousses ont pu être ressenties, bien plus fortes que n’importe quel séisme jamais ressenti sur Terre auparavant. Ainsi, tout les animaux sont morts, il ne restait plus que les bactéries et micro-cellules après quelques jours seulement. Là-plupart des Hommes sont aussi morts, mais, quelques-uns ont survécu grâce à la science. Ainsi, quelques personnes se sont  donné la mort pour partir dans un sommeil éternel, jusqu’à se faire réveiller… peut-être un jour. De nombreux pays comme la Russie, l’Amérique et l’Afrique se sont fragmentés. Très rapidement, à cause de bouillonnements des océans, les pays les plus proches de la Mer ont disparu, tel que l’Italie, la France, l’Australie, l’Indonésie, l’Espagne et le Portugal, la Suède, la Grèce, le Japon, la Nouvelle-Zélande, Madagascar et sa grande diversité biologique, le Groenland et bien plus encore. La verdure à complètement disparu de la surface de la Terre, et avec le temps, les océans se sont évaporés. Malgré les préconisations  et les moyens extrêmes déployés, et le corps enfoui sous des centaines de couches très spéciales censées le maintenir en vie et empêcher la peau de brûler, l’Homme a commencé a périr au bout de trop 4 jours. La température était telle que les couches ne pouvaient plus faire grand chose, et certaines commençaient même à fondre, presque à nu, la peau des survivants à commencé à -en quelque sorte- fondre. Leurs muscles se sont détendu au point que leurs visages semblaient flasque, dégoulinant, et, ne pouvant plus bougé, ils ont commencé à souffrir dans une agonie. Rapidement leurs peau à commencer à tourner au rouge, puis à complètement brûlé, laissant leurs nerfs à vif. Inévitablement, à la merci de la chaleur, ils ont aussi brûlés. La pupille de leurs yeux à, elle aussi, fondu. A cause de leurs peau devenu flasque, les os se sont déboîter, et tout cela est arrivé alors qu’ils étaient encore vivant. Quel grave erreur que d’avoir emporté un défibrillateur automatique programmé pour réagir dé-lors que quelques choses d’anormal était remarqué dans le système humain. Leurs agonies n’en n’a était que plus longue. Une semaine plus tard, la planète bleue s’était teinté de rouge, est-ce du sang? Est-ce du magma en fusion? Qui sait.

Après avoir observé que la Terre n’était plus en ébullition, et donc sûrement moins chaude, ma nation a envoyé une sonde pour mesurer la chaleur qui émergeait de la Terre. Finalement, après plusieurs semaines, nous avons envoyé un vaisseau pour aller sur Terre et vérifier si la vie y existait encore.

Hélas, toute vie sur Terre avait était consumé, et la diversification des espèces que l’on avait observé auparavant n’existait plus. Dorénavant, la Terre bleue n’était plus bleue, dorénavant la Terre n’était plus elle-même. Elle n’était plus verdoyante, elle n’était plus vivante, elle était morte. Était-ce un suicide de notre héros? Était-ce prévu dans sa vie? Est elle vraiment morte? Je ne suis pas sûre. D’après ce que nos sondes ont enregistré, d’étrange vibrations ont commencé à être ressenties sur Terre, était-ce un signe?

Qui sait!

Peut-être qu’avec le temps nous aurons des informations supplémentaires. Si cet événement n’est pas encore arrivé quand notre lettre atteindra la Terre, et bien vous serez informé d’avance des atroces événements qui se produiront sur votre planète, j’espère que vous réagirez en conséquence. Sur ceux, mon devoir m’appelle sur ma planète, je vais donc devoir vous laisser. Si je venais à avoir d’autres informations avant que apocalypse arrive, je vous en informerai, mais actuellement je n’ai vraiment plus du tout le temps.

Réfléchissez à ce qui va arriver.

Qui sait, peut être vous pourriez changer le cours des événements? Peut être ainsi cette comédie serait moins tragique?

Réagissez.

N°5: Fin.lettres d'Elsa 4ème soleil-sdo

Compétences

Posté le

février 25, 2015

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *