Les fléaux de la guerre

Les fléaux de la guerre

rasage de boule solat cerveau

 

 

 

 

 

 

Nous pouvons voir ici un homme dessiné à plusieurs reprises de 7 manières différentes réalisé par Blu en Italie, plus précisément Campobasso.

Dans la première étape l’homme est normal, sur la deuxième seul son visage change, il semble triste et hésitant à se lancer dans cette aventure.

Dans la troisième étape le processus de transformation pour devenir soldat commence, des mains apparaissent et lui rase le crâne. Ces dernières, sur le quatrième dessin, ouvrent le crâne du futur soldat, puis dans le cinquième, lui retire le cerveau. L’avant dernière étape consiste à mettre un casque sur la tête vide de l’homme et dans la dernière sa transformation est terminée. Au cours de ce changement ses vêtements se sont transformés en uniforme de guerre.

Ce graff nous fait penser à la production de marchandise dans les usines, l’homme n’est qu’un objet sans âme.

Cette œuvre dénonce la perte de conscience que subissent les soldats lorsqu’ils entrent dans l’armée.

 

Sur ce graff de Banksy à Bethléem en Palestine, une fillette fouille contre un mur, un soldat armé. Normalement, ce sont les soldats qui fouillent les citoyens mais ici les rôles sont inverséstéléchargement (1). L’image est très parlante et on comprend rapidement le message qui veut être propagé, une petite fille est fouillée pourtant elle n’a rien de dangereux où de suspect cependant un homme plus mature et réfléchit est d’autant plus capable de commettre une effraction à la loi.Cette œuvre revendique donc l’égalité entre les hommes quelque soit leur métier, si une petite fille innocente est fouillée alors les soldats doivent l’être tout autant.

Compétences

Posté le

mars 30, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *