L’art dénonce la pauvreté

,
L’art dénonce la pauvreté

EZK (Eric Zeking = Eric the king) essaye de créer un paradoxe entre un visuel choquant et une marque telle que Vuitton, Cartier ou Dior dans l’esprit de la culture collective pour que cela parle à un maximum de personnes. Le thème important que l’artiste veut dénoncer est la pauvreté. L’enfance est un sujet qui l’interpelle et le touche. Il ne prétend pas changer la face du monde, mais quitte à dessiner dans la rue autant que ça soit engagé.

dior's et déjà condamnéSur ce graff situé à la Rochelle nous pouvons lire à la droite d’un jeune enfant africain une citation «Dior’s et déjà condamné» qui est un jeu de mot de la phrase «D’ores et déjà condamné». Le mot « Dior » faisant référence à la marque de luxe du même nom est le seul mot écrit en blanc dans le but d’être mis en valeur et dans le caractère original de la marque. Nous pouvons comprendre, au travers de cette phrase, que l’enfant est « condamné » à la pauvreté et à ses conséquences (maladies, faim, manque d’éducation…)

 

Toujours à droite de l’enfant, nous pouvons cette fois-ci voir la question « dans quel monde dans-quel-monde-vuittonVuitton ? ». Pareillement au premier graff et à la plupart de ceux de l’artiste une marque est citée en blanc et dans son caractère d’origine. Sur ce graff l’enfant n’est pas debout mais assit dans un seau où est écrit le logo de la marque à plusieurs reprises. Cette phrase dénonce l’inégalité des richesses dans le monde. Tandis que certains meurent de faim d’autres vivent dans le luxe. Nous pouvons également voir ce graff à La Rochelle.

 

fille cartierDans cette dernière œuvre, qui se trouve cette fois à Paris, c’est cette fois une petite fille au visage triste qui est représentée comme les jeunes garçons sur les précédents graffs. Cette dernière tient entre ses mains une pancarte où est inscrit « pas de Cartier» au lieu de l’orthographe originale « pas de quartiers » qui fait référence à un lieu d’habitation confortable, en l’occurrence inexistant chez la plupart des Africains.

Compétences

Posté le

mars 9, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *