La photographie

Le mot photographie vient du grec, il est composé de deux racines :

-le préfixe « photo » (lumière) donc qui utilise la lumière

-le suffixe « graphie » (écrire/peindre) donc qui aboutit à une image.

Ce qui signifie littéralement « peindre avec la lumière »

On s’accorde à dire que l’invention de la photographie date de 1839, c’est cette année que le Français Louis Daguerre dévoile sa création, le daguerréotype, qui permettait de réaliser les premières photographies. Cependant, celles-ci étaient de piètre qualité.

Depuis, les techniques ont grandement évolué et permettent de produire aisément et précisément des images de plus en plus similaires à la réalité. Aujourd’hui, la photographie et l’image en général ont pris une place considérable dans notre société.

La photographie de nos jours peut servir plusieurs intérêts, qu’ils soient personnels, politiques ou économiques, etc. Les différentes techniques de photographie permettent de jouer sur nos impressions et nos émotions et nous apportent ainsi une nouvelle perception de l’image.

Quelques dates:

1780 : Jacques Charles fige une silhouette grâce au procédé de la chambre noire sur un papier imbibé de nitrate d’argent.

1771-1805 : expériences de Thomas Wedgwood avec le nitrate d’argent.

1819 : John Herschel découvre les propriétés de l’hyposulfite de sodium.

1826 : Joseph Nicéphore Niépce associe les trois précédents procédés afin de fixer des images.

1839 : Date conventionnelle de l’invention de la photographie avec le Daguerréotype, par Louis Daguère (1787-1851).

la photographie 1

Ci-dessus, la première photographie de l’histoire, prise par Nicéphore Niépce (1765-1833) en 1826. Cette photographie est intitulée « Point de vue du Gras » (nom du domaine où il séjourne) et a été prise depuis la fenêtre de la maison de son auteur. Elle nécessita 10 heures d’essais.

la photographie 2

Ci-dessus la première photographie à sujet humain prise grâce au daguerréotype en 1837. Elle représente la ville de Paris, nous pouvons y voir le Pont Neuf ainsi que la statue d’Henri IV.

la photographie 3

Ci-dessus un des premiers autoportraits autobiographiques de l’histoire de Robert Cornelius (1809-1893) pris à Philadelphie en 1839.

la photographie 4

Ci-dessus, la première photographie de l’histoire prise par le physicien écossais James Clerk Maxwell ainsi qu’un photographe anglais du nom de Thomas Shutton. Il s’agit là d’un ruban de tartan, photographié sous trois filtres de couleurs différentes.

Les sujets de la photographies à l’époque :

Au XIXe siècle, à l’apparition de la photographie, c’est en général le portrait qui se révèle être le type le plus courant, puisque que l’on ne trouve pas forcément grand intérêt à photographier des paysages en noir et blanc, ils perdent ainsi toute leur beauté qui est ordinairement basée sur les couleurs.

Nous avons un bon exemple de portraits avec Nadar (Gaspard-Felix Tournachon) qui fut un photographe et caricaturiste français (1820-1910). Il réalisa en mars 1864 les premiers portraits de George Sand, romancière française (1804-1876) lorsqu’elle avait soixante ans.

la photographie 5

Quelques aspects techniques :

Les éléments permettant une photographie réaliste s’appuient en général sur :

-La distance de l’objectif

-la hauteur (plongée, contre-plongée,…)

-la profondeur (plusieurs plans)

-les effets (net, flou,…)

-les lignes (lignes de forces, lignes de fuites,…)

-les contrastes (décalages culturels, deux idées opposées)

-Les teintes (Noir et blanc par exemple qui créaient un effet de dramatisation)

Les sujets actuels de la photographie de presse :

Actuellement, la photographie se tourne généralement vers des sujets d’actualité ou de débat. Elle use de différentes prises de vues et autres techniques complexes afin de transmettre le mieux possible à celui qui la regarde la situation telle qu’elle est exposée dans la réalité. Elle ne cherche pas à l’embellir, elle veut montrer plus qu’une simple image. Elle préfère s’appuyer sur des détails pourtant insignifiants, pouvant tout de même renforcer différents sentiments, car elle cherche avant tout par là à nous sensibiliser, voire à nous faire prendre du recul par rapport à certains sujets.

Pour cela, il faut que la photo contienne une information et la photographie cherche à nous la montrer. Pour cela, les photographes n’hésitent pas à exagérer le caractère de l’image ou encore à s’appuyer sur un point précis de celle-ci afin que le spectateur soit interpellé.

Nous pouvons dire que la photographie est une technique subjective car comme nous l’avons dit précédemment, elle ne cherche pas à transmettre le réel telle qu’on le voit, mais plutôt le réel qui nous impressionne, essayant de reproduire l’état même de l’action ainsi que les sentiments que l’on souhaite faire passer aux spectateurs.

Nous voyons cependant un net développement des techniques de la photographie, car autrefois elle n’était pas forcément accessible à tous, mais à présent, ces techniques et trucages de la photographie ne sont plus uniquement à la portée des professionnels.

Compétences

Posté le

mai 21, 2015

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *