La Différence de Lara Fabian

La Différence de Lara Fabian

 

Les normes diront qu’un homme doit forcément être avec une femme, et une femme avec un homme.

Mais qui a dicté ces normes qui sont stupides ?

Si après tout un homme aime un autre homme et une femme aime une autre femme qu’est-ce que ça peut nous faire?

Et d’ailleurs, Lara Fabian, dans ses paroles, rappelle dès le deuxième couplet que la norme veut des couples mixtes, «qui s’aiment comme ont dit normalement».

Chacun est libre d’aimé celui que sont cœur désigne et le plus important est l’amour peu importe le sexe de la personne.

Alors pourquoi ces gens-là sont-ils souvent dévisagés et jugés ? Car cette différence dérange certaines personnes alors qu’ils n’y peuvent rien, c’est le cœur qui choisit, «c’est une circonstance» et puis l’essentiel c’est d’aimer et c’est d’être heureux. C’est pour cela que Lara Fabian dans ses paroles dit «Si vous saviez comme ils se foutent de nos injures. Ils préfèrent l’amour, surtout le vrai à nos murmures»

LES PAROLES:

La différence 
Celle qui dérange 
Une préférence, un état d’âme 
Une circonstance 
Un corps à corps en désaccord 
Avec les gens trop bien pensants, 
Les mœurs d’abord 
Leur peau ne s’étonnera jamais des différences 
Elles se ressemblent 
Se touchent 
Comme ces deux hommes qui dansent 

Sans jamais parler sans jamais crier 
Ils s’aiment en silence 
Sans jamais mentir, ni se retourner 
Ils se font confiance 
Si vous saviez 
Comme ils se foutent de nos injures 
Ils préfèrent l’amour, surtout le vrai 
À nos murmures 

Ils parlent souvent des autres gens 
Qui s’aiment si fort 
Qui s’aiment comme on dit « normalement » 
De cet enfant tellement absent 
De ce mal du sang qui court 

Et tue si librement 
Leurs yeux ne s’éloigneront jamais par négligence 
Ils se reconnaissent, s’apprivoisent 
Comme ces deux femmes qui dansent 

Sans jamais parler sans jamais crier 
Elles s’aiment en silence 
Sans jamais mentir, ni se retourner 
Elles se font confiance 
Si vous saviez 
Comme elles se foutent de nos injures 
Elles préfèrent l’amour, surtout le vrai 
À nos murmures 

De Verlaine à Rimbaud quand on y pense 
On tolère l’exceptionnelle différence 

Sans jamais parler sans jamais crier 
Ils s’aiment en silence 
Sans jamais mentir, ni se retourner 
Ils se font confiance 
Si vous saviez 
Comme ils se foutent de nos injures 
Ils préfèrent l’amour, surtout le vrai 
À nos murmures 

Compétences

Posté le

décembre 2, 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *