Démocratie: lumière ou obscurité

Démocratie: lumière ou obscurité

Depuis près de deux siècles, la France et la plupart des pays du monde ont adopté comme régime politique la Démocratie. La démocratie est selon la définition un système politique où le pouvoir n’est point concentré en un seul Homme mais émané du peuple. Cette définition universelle ne précise pas l’existence d’une hiérarchie entre les hommes mais met en évidence un pied d’égalité entre-eux. Souvent vu comme une solution au fascisme et au despotisme, la Démocratie dévoilerait plusieurs facettes certaines de lumières, d’autres d’obscurité.Statue de vercingetoix 2

Solution à la question du pouvoir, celui-ci serait divisé et partagé entre ceux adhérant à la communauté. Mais dans la plupart des cas, on parle souvent de démocratie quand le pouvoir est détenu par un ou plusieurs élus du peuple. Un chef est choisi par son peuple et devra le guider pendant une certaine période. Il n’y a alors pas énormément de différence avec certains chefs de communautés antiques. Ceux-ci étaient désignés pour protéger la populations dans les périodes de crise. C’était souvent des chefs de guerres se faisant octroyer des pouvoirs privilégiés pour trouver une solution à leur impasse. C’est le cas de Vercingétorix désigné par les peuples gaulois comme Roi face à l’expansion de l’Empire Romain.

Une autre question se pose en parallèle à celle du partage du pouvoir. Si celui-ci doit être distribué équitablement au peuple, la notion de ce-dernier semble être très abstraite. Que désigne t-elle exactement : l’ensemble des individus participant à la vie collective ou seulement un groupe de personnes reconnues et respectées des autres répondant à une liste de critères généalogiques et/ou natals ?

Vaste sujet nécessitant une analyse plus profonde qui sera exploitée à travers divers articles à venir.

Compétences

Posté le

janvier 30, 2017

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *