Dans la peau d’un… Chroniqueur du temps de Louis XIV

,
Dans la peau d’un…  Chroniqueur du temps de Louis XIV

 

Louis XIV a eu une enfance difficile, cependant il réussit à s’en sortir, et il a pu régner d’une façon absolue sur son peuple de 1661 à 1715.

I-Quelques mots sur la vie de Louis XIV

dans la peau d'un chroniqueur ...1Je me nomme Louis-Dieudonné de France, né à Saint-Germain-en-laye, le 5 septembre 1638. J’ai commencé à régner à l’âge de 5 ans après la mort de mon père Louis XIII le 14 mai 1643. Ma mère, Anne d’Autriche dirigea le royaume de France avec l’appui du frère de Louis XIII jusqu’au moment où j‘ai été prêt à diriger ce royaume.

Grâce aux leçons du cardinal Mazarin, j’ai reçu une solide formation politique, et je décide de créer une monarchie absolue.

A partir de 1682 je me concentre sur la construction du vaste château de Versailles qui est une de mes plus grandes créations.

J’ai mené de nombreuses batailles contre l’Espagne telle que la bataille des Dunes. Mais j’ai aussi pu épouser la fille du roi Philippe IV, Marie-Thérèse,et nous avons eu 6 enfants.

Je suis mort le 1er septembre 1715, à Versailles après 54 ans de règne personnel.

II-Une monarchie absolue

J’ai construit un État centralisé, où mon rôle direct est encore accentué après le décès des ministres Colbert en 1683 et Louvois en 1691. De plus j’installe la Cour et le siège du pouvoir, loin d’un Paris jugé trop frondeur. Cette Cour est un groupe de gens qui est toujours à mes côtés, cependant elle doit respecter de nombreuses conditions:

-il faut avoir une catégorie assez aisée telle que la bourgeoisie ou noble, être membre de la famille royale (ou impériale), ou encore faire partie du personnel chargé de les servir.

-l’étiquette joue un rôle très important

-ne pas me contredire, être toujours d’accord avec moi même si vous ne l’êtes pas

dans la peau d'un chroniqueur ...2

III-Des guerres incessantes afin d’agrandir le pouvoir d’un roi

J’engage la France dans 33 ans de conflits. Le plus souvent je me battais contre l’Espagne. Par exemple la Guerre de Dévolution de 1667 à 1668 ou encore la Guerre de Hollande de 1672 à 1678, la Guerre des Réunions du 26 octobre 1683 au 15 août 1684, et la Guerre de la Ligue d’Augsbourg du 24 septembre 1688 à septembre 1697. Cependant je n’ai eu qu’une seule victoire celle de la guerre des Réunions.

Ce qui signifie de nombreux morts et de perte alimentaire, sentimentale, matérielle… pour un faible accroissement de terrain.

Claire GUTEHRLE

Compétences

Posté le

mai 21, 2015

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *