Dans la peau d’… Hitler, le Führer

,
Dans la peau d’…    Hitler, le Führer

Les premières années

Né en 1889 à Braunau am Inn (Autriche), Adolf Hitler est le quatrième enfant d’un douanier et d’une mère d’origine paysanne.

Jeune homme, il découvre des écrits expliquant l’antiparlementarisme, le pangermanisme, le racisme, le nationaliste et se forge ses propres convictions. Il pense que le peuple juif est la source de tous les problèmes que connaît la nation allemande.

Hitler s’installe à Munich pour échapper au service militaire dans l’armée autrichienne. Sa tentative échoue. Mais un examen médical des autorités autrichiennes le déclare inapte pour malnutrition. Hitler retourne en Allemagne.

Lorsque la première guerre mondiale éclate, il est au service de l’armée Bavaroise. Il est blessé deux fois et reçoit la Croix de fer de 1ère classe.

Carrière politique

Hitler adhère au petit parti ouvrier allemand (DAP) en 1919, qui se transforme l’année suivante en parti socialiste nationaliste des travailleurs allemands (NSDAP). En 1921, il en devient président.

Hitler organise des meetings pour répandre ses idées qui deviennent la base de l’idéologie nazie. Orateur de talent, il gagne en popularité et devient un des personnages incontournables de la scène politique de Bavière. Il tente de s’emparer du pouvoir par la force le 8 novembre 1923 mais le putsch de Munich échoue. Hitler est arrêté. Il est condamné à cinq ans de prison, mais n’y passe que neuf mois pendant lesquels il rédige Mein Kampf (Mon combat), qui paraît en 1925.

Le NSDAP voit sa popularité monter en flèche entre 1928 et 1932.

Hitler chancelier

Le président Hindenburg décide (contre son gré) de nommer Hitler à la chancellerie du Reich le 30 janvier 1933.

Dès février 1933, le président du Reich promulgue une ordonnance qui instaure l’État d’urgence et donne tous les pouvoirs au gouvernement.

Le 2 août 1934, le Président Hindenburg meurt et Hitler lui succède à la présidence du Reich et cumule les postes de chancelier et de Führer.

Hitler prend des mesures antisémites avec les lois de Nuremberg en 1935. Les Juifs, les opposants politiques et les démocrates sont envoyés dans des camps de concentration.

La guerre

Le 1er septembre 1939, Hitler décide l’invasion de la Pologne pour assurer l’« espace vital » ; la communauté internationale réagit et la Seconde Guerre mondiale éclate.

En 1940, les armées allemandes envahissent le Danemark et la Norvège puis les Pays-Bas, la Belgique et la France.

En 1941, les troupes d’Hitler entrent en Union soviétique.

Le 20 juillet 1944, le Führer échappe à une tentative d’assassinat orchestrée par le colonel Stauffenberg et quelques autres officiers. Il sent la défaite se profiler et ordonne la destruction de l’ensemble des infrastructures industrielles de l’Allemagne (ordre que très partiellement exécuté).

Durant toute la guerre Hitler accélère l’exclusion des juifs jusqu’à décider de la « Solution Finale » consistant à établir des camps d’extermination afin de réaliser le génocide de ceux qu’il considérait comme des « sous-hommes ».

Le 30 avril 1945, alors que les troupes de l’Armée Rouge pénètrent dans Berlin, Hitler met fin à ses jours dans son bunker. Sa maîtresse, Eva Braun, qu’il a épousée la veille, se suicide également avec du cyanure. Dans son testament, Hitler désigne comme successeur l’amiral Karl Dönitz.


http://www.linternaute.com/biographie/adolf-hitler/

Compétences

Posté le

mai 21, 2015

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *