Chapitre III : Une nuit agitée

Chapitre III : Une nuit agitée

…Lorsque j’essaye de me détourner de ce groupe, un détail m’interpelle, j’aperçois la silhouette d’une femme et j’ai l’impression que c’est ma sœur !

Non ce n’est pas vrai, c’est impossible, à cette heure-ci , ma sœur est chez nous et elle ne fréquenterait jamais des personnes de ce genre. Je continue d’accélérer pour vérifier si ma sœur est vraiment à la maison. J’arrive à la maison, je cours dans le salon et à mon plus grand soulagement elle est là, assise sur le canapé.

Mais un petit détail m’interpelle elle est rouge et un peu essoufflée .

« Marina ? Tu as l’air tout essoufflée ? Qu’as tu fait ?

  • Oh, non ce n’est rien j’ai juste fait cuire des pâtes et la buée m’a chauffé le visage.

  • Oh, bon d’accord! »

J’arrête de poser des questions et décide de la croire puisque son argument à l’air pertinent.

Je me mets à table, je mange, je vais faire mes devoirs et décide d’aller me coucher.

Le lendemain il est sept heures trente quand je me lève, je me dirige vers la cuisine et découvre un mot sur la table, c’est un mot de Marina me disant qu’elle est partie travailler plus tôt car son patron le lui avait demandé.

Décidément ces temps-ci Marina a un comportement de plus en plus étrange.

Je me prépare et je remarque que dans la salle de bain des boites de fond de teint s’accumulent de jour en jour, ce que je trouve étrange car ce n’est pas son habitude de se maquiller autant, il faut dire que ces temps-ci je la vois de moins en moins et que son comportement est de plus en plus suspect.

Je vais en cours, la journée se déroule comme d’habitude.

Marina rentre du travail, je la laisse se détendre un peu puis je décide d’aller lui demander à quoi lui servent tous ces fonds de teint.

Elle m’envoie balader en me disant de la laisser tranquille avec toutes mes questions car elle me dit qu’elle avait eu une journée chargée, je la laisse tranquille. Dans ma tête mille questions se posent.

Je vais regarder la télé, je tombe sur un film policier avec des inspecteurs, je le regarde et la une idée me vient…

Le film se termine à vingt-trois heures quand je décide d’aller me coucher.

Je passe une nuit agitée, horrible, je me réveille à minuit en sursaut en sueurs, mon cœur bat très vite et je tremble en peu. Le film que j’ai regardé ce soir me perturbe, ma pensée ne fait que des liens avec ce qui se passe en ce moment avec Marina.

J’essaye de me rendormir avec de grandes difficultés, les cauchemars s’enchaînent et se répètent.

Il y en a un en particulier qui m’a le plus marquée c’est lorsque je vois Marina dans la salle de bain avec les yeux rouges, du sang dégoulinant de ses globes oculaires et de sa bouche, je vois des boîtes de médicaments avec des barrettes de drogue .

Je me pose mille questions pour savoir quel est le lien avec la réalité…

Compétences

Posté le

mars 30, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *