Chapitre II :Un comportement suspect

Chapitre II :Un comportement suspect

…Marina s’assoit et mange, ne décroche pas un mot, voyant qu’elle ne me répond pas, je décide d’arrêter de lui poser des questions. Marina part se coucher, je constate qu’elle n’a pratiquement pas mangé je me pose des questions car ce n’est pas son habitude. En allant me coucher je passe devant la chambre de Marina et un bruit m’interpelle, je fais deux pas en arrière, je m’arrête, je colle mon oreille contre la porte et je l’entends pleurer. Décidément je la trouve de plus en plus étrange !

Il est sept heures quand je me réveille Marina est déjà partie, je me prépare et pars en cours. Je passe une bonne journée j’ai retrouvée Marina à midi, maintenant je dois faire le ménage dans la salle de physique chimie, le professeur étant partie je décide d’aller dans le bureau du proviseur pour lui demander quelques explications :

« Bonjour Monsieur je voudrais vous signaler un comportement déplacé du professeur de physique chimie Mr Tarentule.

  • Je te trouve bien culottée de venir me parler d’un professeur si compétent ! dit le proviseur.

  • Monsieur je vous jure, écoutez, premièrement il a exigé de rencontrer ma grande sœur.

  • Pourquoi ta grande sœur ?

  • Car j’ai perdu mes parents et la seule responsable légale c’est elle.

  • D’accord mais pourquoi voulait-il la voir !

  • Car mes notes étaient en chute libre.

  • Et tu oses me déranger pour ça et me parler ainsi !

  • Deuxièmement, ma sœur n’étant pas venue il me fait faire le ménage tous les soirs dans sa salle.

  • Je suis outré ! Je vais le faire venir tout de suite dans mon bureau ! » s’écrit le proviseur.

Me voilà confrontée avec le professeur, le proviseur le fait venir.

« – Monsieur Tarentule je suis déçu de votre comportement !

  • Mais de quoi parlez-vous ? s’écrit le professeur.

  • Monsieur nie les faits ! dit Marina.

  • Je ne vous ai pas adressé la parole ! s’exclame le proviseur.

  • Je vous prie de m’excuser.

  • Monsieur dites la vérité enfin ! dit le proviseur.

  • Je vous prie de m’excuser monsieur le proviseur j’ai effectivement demandé à cette jeune fille d’effectuer les taches ménagères.

  • Et bien dans ce cas c’est inadmissible je ne vois qu’une solution celle de vous renvoyer ! »

Le professeur part du bureau dépité et moi je reprends le chemin de la maison.

Il fait déjà nuit il est vingt heures j’aperçois un groupe de dealers, mon estomac se noue je retiens ma respiration mes jambes se mettent à trembler ; mon cœur s’accélère, mes jambes me disent de partir en courant mais mon cerveau me dit de contourner le bâtiment pour éviter de les croiser et la c’est le drame !…

Compétences

Posté le

mars 16, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *