Chapitre 8 – La fin de l’humanité

Chapitre 8 – La fin de l’humanité

Le diable me dit «Mon ami, je te félicite. La première fois que je t’ai rencontrer, moi aussi j’ai senti une certaine aura en toi, celle d’une personne gênante. Mais tu ne peux rien faire face à moi, je suis bien trop fort ! Mais rien que pour cela, je lève mon chapeau !» alors qu’il enlevait son chapeau, j’ai pu observer deux cornes noires.

C’est avec une grande peur que j’observai le démon.

Il fit un sourire et me lança un défi «Arrête moi si tu en as la force !»

Mais la peur domina mon corps et je ne pouvait plus bouger.

En fait, j’étais là mentalement, conscient du danger en face de moi et du monde mais physiquement, je ne pouvait plus bouger.

«Très bien ! dit le démon. Il est temps de lancer le compte à rebours pour ces magnifiques missiles qui changeront la face du monde !

10… 9… 8… 7…c’est alors qu’à six l’horrible chose enfonça son poing sur le bouton. J’en ai marre d’attendre. Maintenant cours petit lapin, je veux te voir crier de peur et crier mon nom ABADDON le fier démon qui va ouvrir cette terre à la nôtre !

J’ai couru, couru de toutes mes forces jusqu’au bunker présent dans la zone de lancement.J’ai rejoint mes quatre autres camarades.

«CAMARADES ! Un problème s’oppose à nous !» Leurs dis-je apeuré !

«Que ce passe-t-il ? » me dit Hippolyte le médecin de guerre

«Les fusées ne sont pas destinées que pour les états-unis mais pour le monde entier ! »

«Quoi ? Mais qu’est-ce que tu ra….» l’homme n’as pas fini sa phrase qu’une grande explosion se fit sentir et les signaux radio se sont affolés.

Des messages du monde entier se font intercepter : Amérique, Europe, Asie et même notre très chère terre l’URSS.

«Oh non ! Ça commence …»

«Quoi ? » Me dit le médecin confus

«C’est le début de la fin du monde mon frère.L’homme qui est dehors n’est pas un homme mais un monstre. Nous aurons peut-être une chance de tout arrêter en le tuant. Fait réunir tout le monde, nous sortons dans dix minutes à partir de maintenant ! »

«Bien mon Capitaine ! » me dit-il emplit de courage.

Maintenant vous savez comment le monde va s’effondrer.

Il est temps pour moi de voir dire adieu et vie l’URSS !

……………….

«Vladimir, tu fait quoi avec ce truc sur ton épaule ? »

«Sa, c’est une caméra embarquée ! Un combat comme ça va rester dans l’histoire, autant qu’elle soit filmée mais la vidéo est cassé il n’y aura que l’audio.» dit le premier frère Vladimir et nous en donna une à chacun des hommes de l’unité de l’extrême.

«Maintenant faisons tout explosé !» dit le second frère Nikolaï

«Bien vous êtes prêts ! » Dit le capitaine Vesselov

«POUR L’URSS !»

«Bien, c’est partit !»

«Fait nous des commentaires chef, après tout votre livre ne dira pas tout.» dit Nikolaï le deuxième frère

«Très bien, Accompagné de Karkov l’ingénieur de service, du Caporal Hippolyte le médecin de guerre et des deux frères « Tête Brûlée » Vladimir & Nikolaï, nous partons dans notre propres tombeau affronté le mal en personne.»

«ONS L’EMMENERA DANS NOTRE TOMBES SI NOUS DEVONS TOMBÉS !»

«Bien dit Vlad’.»

«Merci Hip’ !»

«Ne redit plus jamais ça ou je te coupe la langue !»

«Désoler… Hip’.»

«Arrêtez, J’ouvre la porte et tous le monde trouve un coin afin de se mettre à couvert. Nous ne connaissons pas l’étendu de ses pouvoirs.»

«Putain, on dirait que tu décrit un démon chef.»

«T’as pas écouter le débrif’ Niko ? C’en est un !»

«Sainte-Mère de Dieu !»

«J’ouvre la porte ! Nous sommes tous sortis et tout le monde est à couvert.

Le démon se trouve en face de nous et un gigantesque ouragan ce prépare. Le ciel est rouge sang et l’orage gronde.J’arrive à entendre la voix du démon.»

«euQ el ednom enneived refen te noitanmad ! »

«Putain, il parle à l’envers. La classe !»

«Ferme-la Nikolaï !»

«Ahhh, je vois que les petits lapins sont sortis de leur terrier ?

Un plaisir que vous ayez pu entendre mes divines paroles !

Maintenant faites place à un monde empli de démon tous dangereux pour vos petites vies de moucherons !»

«Même comme ça il reste soignée dans son langage ? Quel classe !»

«Hippolyte… nan rien !»

«Bon tout le monde ! ON FONCE DANS LE TAS !»

«OUAIII !»

«Ohh, vous voulez jouez ? D’accord, alors amusez vous avec mes larbins !»

«Nikolaï, Vladimir ! LANCE-FLAMME !»

«Allez frères, on va les brûlés jusqu’au dernier blaireau !»

«Bien dit mon frère !»

«Hippolyte, Karkov ! Avec moi !»

«Vous allez abandonner vos propres camarades ?»

«Il le faut, nous devons l’arrêter à tout prix !»

«Hmm… PUISSE STALINE ÊTRE AVEC VOUS MES FRERES ! Allons y !»

«ATTENTION !»

*Explosion*

«Quoi un paquebot ?»

«Chef les débris !»

«MEEEER…»

«CHEEEF ! Putain, vous êtes en vie ?»

«Ahhh , mon bras droit !»

«Relevez-vous, nous devons l’arrêtez !»

«Oui, mon bras droit n’est pas important de toute façon !»

«Je vais vous faire un garrot !»

«Merci Hipollyte, maintenant on fonce !»

Compétences

Posté le

juin 1, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *