Avec mon aube et mes santiags

Avec mon aube et mes santiags

Auteur : Guy Gilbert

Titre : Avec mon aube et mes santiags.

Citation : «Prendre le temps d’aimer, d’écouter, et ce qui fait ma vie et celle de mes équipiers. Vie suicidaire si on ne prend pas impérieusement du temps pour soi. Mais quand on est là, ils ne nous pardonnent pas de ne pas être ceux et celles qui doivent être des écoutants et des aimants. On ne saura jamais assez, face à la fragilité des adolescents, combien il ont besoin de cœurs et d’oreilles. Cœur et oreilles qui leurs donneront la joie de vivre.»

Critique: C’est à travers la religion, l’écoute et la solidarité durant la période de la crise économique et la négligence des adultes envers sa jeunesse que Guy Gilbert nous montre la stupidité de la société des années 80. La pensée politique et judiciaire qui se dit idéologique adopte une vision stricte et fermée des différentes causes de la délinquance qui s’installe au fil du temps. Une société qui se dit « ouverte » mais dans laquelle elle juge les « rebelles » irrécupérables et mauvais. Ne serait-elle pas en train de détruire son propre avenir : Sa jeunesse ? C’est avec l’amour et l’écoute d’un homme aimant que ce roman nous prouve que les adolescents sont des êtres aussi importants qu’intéressants.

Il faut tout simplement prendre le temps de les découvrir.

Compétences

Posté le

décembre 2, 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *