2ème étape : Londres

2ème étape : Londres

Victoire Lambert à Londres

Et comme d’habitude avec la chance que j’ai, je tombe en pleine grève d’Air France, je décide de prendre l’Eurostar pour me rendre à Londres.
Ensuite, je prendrai mon vol jusqu’à New-York.
Dans le train, je suis assise à côté d’une fille super sympa, elle s’appelle Amelia. C’est une grande rousse, bien proportionnée, elle a la classe londonienne. J’apprends qu’elle est originaire de Londres, et qu’elle a une grande maison à Notting Hill. On devient vite amies, et elle me propose de loger chez elle tant que je suis à Londres. J’accepte étant donné que je préfère le confort d’une belle maison, à un hôtel délabré !
Une fois arrivées sous la grande verrière de St Pancras International, qui est une des gares principales de Londres, je lui demande où se
trouve le quai 9 ¾ directement sorti du best seller de J.K Rowling, Harry Potter. Je suis totalement fan de cette série de livres et de films ! (Photo du quai)
Ensuite, on prend un taxi pour rejoindre sa maison. On dit que les Parisiens conduisent mal, mais les taxis londoniens sont quand même rudes niveau conduite ! Nous sommes arrivées en peu de temps devant chez elle. La façade était blanche et la porte noire. L’allée était constituée de damiers. Après avoir insisté pour payer le taxis, elle a poussé la porte, et je suis rentrée dans le plus beau hall de maison !
Une petite table était au centre de la pièce, sur laquelle était posée une énorme composition de fleurs coupées ! Sur la gauche, un escalier montait à l’étage. Je dépose mes bagages sous l’escalier, et je contemple des photos dans le salon quand Amy ( elle préfère qu’on l’appelle comme ça ) me propose de manger quelque chose dans la cuisine. J’accepte volontiers !
« – Tu as une maison géniale ! Tu vis ici toute seule ?
– Non, avec mon frère Matt. Mes parents sont partis habiter aux Etats-Unis. Ils ont une grande entreprise de production de bois, et ils nous laissent habiter ici. C’est pour se déculpabiliser de nous laisser seuls, m’explique-t-elle tout en sortant les aliments du frigo.
– Je suis désolée.
– Pas besoin de l’être, c’est pas grave ! dit-elle en voyant mon air gêné. Bon on les fait ces sandwichs ? »
Après m’avoir montré ma chambre et aidé à défaire mes affaires, Amy m’explique qu’elle est obligée de partir pour une affaire, mais que son
frère Matt, va arriver pour qu’il me fasse visiter la ville. Je suis à la fenêtre quand il arrive. Il était plutôt costaud, châtain et avait
un look sympa. Il portait une chemise avec un duffle coat noir, et un jean foncé. Oh ! Mais je suis pas du tout prête moi !
« – Il y a quelqu’un ? dit-il en refermant la porte.
– Oui j’arrive ! dis-je en finissant de m’attacher les cheveux. »
Quand je descends, il est assis dans un fauteuil du salon. Je crois qu’il lit Roméo et Juliette.
« – Roméo et Juliette ? Demandai-je.
– Oui, me répondit-il surpris, vous êtes fan ?
– On peut dire ça, je l’ai étudié en cours et c’est un de mes livres préférés !
– Moi aussi, dit-il en reposant le livre sur la table basse. On y va ?
– Let’s go ! »
On marchait dans la rue, quand il me dit avec des étoiles pleins les yeux :
« – Je vais vous emmener dans l’endroit le plus génial de Londres !
– J’attends de voir ça avec impatience ! »
On tourne sur Regent Street et on marche encore quelques mètres quand on s’arrête d’un coup.
« – Voilà c’est là, le plus grand et le plus beau magasin de jouets de toute la ville. C’est un de mes endroits préférés. »
J’étais scotchée ! Un magasin sur cinq étages rempli de jouets en tous genres, les employés les testaient et on pouvait voir dans les yeux des
petits comme des plus grands de l’émerveillement.
On parcourt tous les étages de magasin et arrivé au dernier on se prend en photo avec les statues complètement réalisées en Lego du Prince
William, de la princesse Kate, et même de la Reine !
Une fois sorti du magasin, on décide (comme c’est à deux pas) d’aller voir Piccadilly Circus qui n’est en fait ni plus ni moins qu’une grande place avec des publicités. Je suis un peu déçue mais Matt insiste pour me faire lire l’article…

londres piccadilly circus
Comme on était tous les deux morts de faim, Matt décide de m’emmener dans son restaurant préféré de fish & chips sur Poland Street. C’est délicieux ! On en a pris un vrai dans du papier journal ! Tout en mangeant on se promène sur Oxford Street. J’adore cette rue, c’est l’équivalent des Champs Elysées à Paris, mais en mieux ! Après cette petite balade, je propose à Matt d’aller voir Tower Bridge.

londres tower bridge
C’est assez marrant de voir le pont se lever pour qu’un bateau passe en dessous ! On passe devant Tower of London, mais on n’aura pas le temps de le visiter.
Dommage ça sera pour un autre jour !
Après avoir fait des photos avec Matt, il décide de poursuivre la visite au London Eye. Il paraît qu’il y a une superbe vue sur tout Londres !
Pendant qu’on est dans le métro Matt me montre l’article sur le London Eye.

londres london eye
C’est vrai que c’est époustouflant ! On peut voir Big Ben, le parlement et toute la ville. C’est juste… ouuuaaah ! Si il y avait eu un peu moins de nuages, ça aurait été mieux, mais je vais me contenter de ça ! :-D.
Une fois descendu de la roue, on décide d’aller au pied de Big Ben. On était juste arrivé en bas, que les cloches ont sonnés comme si elles annonçaient le début de la pluie. Après un léger coup d’oeil vers le bâtiment, on s’engouffre dans le métro direction la maison pour éviter
cette tempête !

londres big ben
C’est complètement trempés que nous sommes arrivés à la maison. Matt qui est effondré sur le canapé allume la télé. Je regarde les photos sur l’appareil, quand je reconnais la voix d’un personnage de série.
 » – Doctor Who !!!! Les nouveaux épisodes en plus ! J’y crois pas !
– Toi aussi tu es fan ?
– Absolument ! Cette série est une tuerie !
– Totalement d’accord ! On regarde ça alors ? – Yep !  »
Moi qui voulais aller poser mes fringues détrempées, j’avais attrapé une crise de Flemmingite aigüe ! Et oui j’étais dans l’incapacité de me lever du canapé, de monter toutes les marches de l’escalier et de poser mes affaires… C’est après avoir mangé que je me suis décidée à aller
prendre une douche et à aller me coucher, j’étais crevée !
Le lendemain matin, un mot de Matt était posé sur la table de la cuisine.
 » Salut, dans l’impossibilité de pouvoir continuer la visite aujourd’hui je te laisse dans les mains de ma soeur, je suis sûr que ça sera quand même sympa ! A ce soir !  »
Amy est aussi sympa que Matt, mais c’est vrai que je suis quand même déçue…
« – C’est quoi ça ?
– Hum, rien, répondis-je un peu trop vite.
– Si tu le dis. Prête pour une nouvelle journée de visite ? – Absolument !  »
Après le petit déjeuné ( bacon, oeufs brouillés, marmite & Co ) on part de la maison direction Buckingham, le palais de la famille royale ! Amy me prévient et me dit qu’il y a toujours pleins de touristes. Effectivement, en arrivant, une foule bien compacte était rassemblée devant les portes. Amy m’indique que le drapeau sur le toit est levé et que la reine se trouve donc dans le palais. Je regarde autour de moi, et je crois apercevoir mon ancien professeur d’anglais, Monsieur Isentit. Je dis a Amy que je reviens et vais voir plus loin si je le vois. Effectivement il est là avec l’école.
« – Hello Sir !
– Miss Lambert ! Que faites vous là ?
– Comme vous, je voyage. Vous êtes là encore longtemps.
– Trois jours, et on repart. Et vous ?
– Je ne sais pas, la semaine prochaine au plus tard.
– Bien, bonne journée Miss Lambert ça m’a fait plaisir de vous voir !
– Sir, une idée de lieu à visiter ?
– Hum… Je peux vous conseiller Trafalgar Square et si vous aimez les musées la National Gallery.
– Thanks Sir. See you soon !
– Have a nice day !  »
Après avoir raconté à Amy qui j’avais vu, nous sommes allées visiter le palais, qui est amazing !

londres buckingham palace

londres battersea
En sortant, Amy tient absolument à me montrer l’usine de Battersea, qui est la pochette d’un album de Pink Floyd. Ma soeur est fan de ce groupe
de musique. Tout en regardant cette usine, une envie soudaine de shopping me prend. Nous partons donc chez Harrods. Je n’en reviens pas, le rayon des décors de Noël est immense ! Amy m’apprend qu’il est installé depuis Août. Après une longue séance shopping, on rentre.
« – Dis moi, tu voudrais rester pour Noël ? On est seuls avec mon frère et on aimerait que tu restes avec nous !
– Je ne sais pas, dis-je hésitante, je ne sais toujours pas quand je repars et je dois aller a New York…
– Je te promets que tu seras repartie pour New York le 26 au matin !
Allez, s’il te plait !
– Bon okay, mais je ne veux pas vous déranger !
– On te le propose ! De toute façon tu n’as plus à discuter ! »
Je suis rassurée, je sais maintenant que je ne passerai pas Noël seule au milieu d’une ville inconnue ! Et puis après tout, le 26 au soir New York sera à moi ! 🙂

Compétences

Posté le

décembre 16, 2014

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *