12 Février

Cela fait maintenant un mois que j’ai décidé de partir, et ce pour toujours ! Je crois que je n’ai plus ma place ici… Certes mes parents vont me manquer mais je me suis tellement mal comporté que j’ai même honte de sortir de chez moi, je ne peux plus regarder qui que ce soit dans les yeux et le regret me dévore de l’intérieur. Ailleurs, je pourrais peut être me reconstruire car ici, en tout cas, cette idée me paraît impensable.

J’ai quand même eu de la chance de recevoir de la part de mes parents cette tente, et de la part de mon oncle ce couteau suisse. Ces objets me paraissent indispensables pour ce voyage puisque je ne compte pas dévaliser mes parents. Je leur ai tout de même pris un vieux sac de couchage et quelques équipements de cuisine. Ensuite, j’ai rangé tout ça dans un grand sac à dos : tout tenait dedans c’était super ! J’ai aussi acheté, avec le peu d’économie dont je disposais, un nouveau vélo car mon ancien était beaucoup trop petit et usé.

C’est aujourd’hui que j’ai décidé de partir, cette nuit précisément pour que mes parents ne se rendent pas compte de mon départ. Effectivement jusqu’ici j’ai réussi à tout préparer sans que mes parents le voient, sauf pour le vélo mais je leur ai dit que c’était pour faire des ballades pendant les vacances et ils m’ont cru tout de suite. Avant de partir, je leur ai écrit une lettre car je voulais tout de même qu’ils sachent pourquoi je les quittais et je voulais surtout qu’ils ne s’inquiètent pas trop pour moi. Cela fait une semaine que je suis en train d’écrire cette lettre, il m’est assez difficile de trouver les bons mots.

À l’heure où j’écris, il est 23h00, mes parents dorment : ça y est je vais partir… Je ferais le moins de bruit possible en descendant pour ne pas les réveiller. Je suis en train de vivre mes derniers instants dans ma petite chambre d’enfance et c’est assez douloureux de se dire que je vais quitter cet espace de vie, que je connais depuis ma naissance, pour toujours. Après avoir descendu les marches de l’escalier, je laisserai la lettre sur la table de cuisine.

Compétences

Posté le

mars 30, 2016

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *